Antonio Fontana

Ma rencontre avec le journalisme

Enfant, j’ai commencé à l’admirer. C’est ma passion pour le sport qui m’a permis de le rencontrer, en me faisant connaître ceux qui le pratiquaient. Non par hasard, parmi les souvenirs heureux de mon enfance, les matinées passées à feuilleter La Gazzetta dello Sport et les après-midi à attendre la diffusion de 90esimo minuto sont les premiers qui me viennent à l’esprit.

Je le regardais et j’essayais de l’imiter. Dans ma chambre, aux dépens de mon frère obligé de m’écouter, je commentais les matches de Ligue des champions, ou de tout autre championnat qui passait sous mes yeux. Plus je tentais de le copier, plus une envie montait. Le désir d’être là où les choses se passent, et d’être celui qui les raconte.

En grandissant, j’ai commencé à le côtoyer, et ce n’était plus seulement les murs de ma maison – et mon frère – qui entendaient ma voix. Mes premières expériences avec lui m’ont convaincu. J’ai pu connaître certaines des personnes que j’imitais (Stefano Borghi, par exemple), qui le fréquentaient déjà depuis longtemps, et j’ai éprouvé ce sentiment dont j’avais tant rêvé, être là et raconter, que lui seul peut déclencher. Magnifique.

Alors, finalement, me voilà en train de l’étudier. Le journalisme. C’est lui qui m’a amené à Neuchâtel, la ville où je vis depuis plus de trois ans maintenant pour poursuivre mes études. Mais surtout, c’est lui qui me permet d’apprendre de nouvelles histoires, de rencontrer de nouvelles personnes ou d’analyser de nouvelles situations. Tout ce nouveau est l’aimant qui m’attire vers ce métier.


Formation

Université de Neuchâtel
Master en journalisme
Sept. 2023 – en cours

Université de Neuchâtel
Bachelor en sciences de l’information et de la communication (90 ECTS) et français langue étrangère (90 ECTS)
Sept. 2020 – Août 2023

Lycée cantonal de Bellinzone
Maturité, option droit et économie
Sept. 2015 – Juin 2019

Sur moi

🍝 Tessinois de naissance, italien de souche

👨🏻‍🍼 Depuis 2020 en Suisse romande, Neuchâtel m’a adopté

👂🏼 J’écoute plus que je ne parle

✍🏼 Je parle moins que je n’écris

🏟 San Siro est mon endroit préféré

🔍 Je m’intéresse à tout ou presque, tant qu’il y a une histoire à connaître

Langues

🇮🇹 Langue maternelle

🇫🇷 C1

🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 C1

🇩🇪 B1

🇪🇸 A2

Mon CV


Expériences professionnelles

Corriere del Ticino, pigiste
Juill. 2023 – aujourd’hui

HC Lugano, rédacteur pour le magazine du club
Sept. 2022 – aujourd’hui

Riserva di Lusso, rédacteur
Mars 2022 – aujourd’hui

TicinOnline / 20 Minuti, collaborateur sport
Déc. 2020 – aujourd’hui

Kickest, rédacteur
Mars 2020 – Oct. 2020

Numero Diez, rédacteur
Juil. 2019 – Sept. 2020

Quelques productions hors-AJM

«Il Losanna ha meritato di vincere» Corriere del Ticino 04.11.2023

A Bellinzona regna la fiducia: «La strada è quella giusta» Corriere del Ticino 29.07.2023

Xhaka e l’arte della trasformazione Corriere del Ticino 18.07.2023

Alisha Lehmann e le altre: calciatrici e regine dei social Corriere del Ticino 13.07.2023

Bale è lo straniero Riserva di Lusso 18.08.2022
(24ème place du classement des meilleures articles sportifs italiens en ligne de l’année 2022, selon Offside Community)

Ambrì ko, il derby va ancora una volta al Lugano TicinOnline / 20 Minuti 02.11.2022

Bomber Lukaku, il gigante buono di Anversa TicinOnline / 20 Minuti 02.07.2021
(Tiré d’une rubrique quotidienne gerée lors de l’Euro 2020)

Interview de Christoph Graf TicinOnline / 20 Minuti 14.10.2020


Mes productions sur JAM

Reconnaître un esclave en Suisse, est-ce possible ?
Reconnaître un esclave en Suisse, est-ce possible ?

À Neuchâtel, une marche contre la traite des êtres humains visait à promouvoir les outils permettant d’identifier les personnes exploitées.

Les éoliennes poussent sur les crêtes du Jura vaudois
Les éoliennes poussent sur les crêtes du Jura vaudois

Surmontant un recours après l’autre, le projet de parc éolien du Mollendruz progresse vers sa réalisation. Reportage.

previous arrow
next arrow

Mes productions de stage

À venir…