Moi: Une autobiographie

Je suis né il y a une trentaine d'années sur un gros caillou recouvert à 70% d'eau et qui dérive à 112 km/s dans une espèce de vide qui ne l'est pas vraiment, mais au sujet duquel on ne connaît au final presque rien.

En dehors de ça, pas grand chose à savoir, si ce n'est que j'aime bien écrire et raconter des histoires. C'est très certainement la raison qui m'a poussé à suivre une formation en journalisme.

Pourtant, si je parcours un journal, si je regarde les informations à la télévision, j'ai un peu trop tendance à m'endormir. Pourquoi? Disons simplement que la politique, l'économie ou le sport, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. J'irai même jusqu'à dire que je ne m'y intéresse que si je n'ai vraiment pas le choix... Bon, pour le sport, ce n'est pas tout à fait vrai, mais je préfère en faire plutôt que de devoir en parler ou regarder les autres en faire.

Non. Moi, ce qui m'intéresse, c'est d'aller parler à des gens et d'écouter ce qu'ils ont à dire. Ce qu'ils pensent, ce qu'ils vivent, et surtout de leur donner la possibilité de parler d'eux dans un monde qui ne se soucie pas forcément de savoir s'ils existent. Si vous me demandez de choisir entre aller passer deux semaines dans un village autosuffisant au fin fond de la Corèze pour observer comment les gens qui y vivent construisent de la résilience pour faire face aux défis qui surviendront dans les décennies à venir, ou interviewer un-e membre du Parlement au sujet des conflits d'intérêt au sein des groupes parlementaires, j'aurai pris mon billet de train avant que vous ayez eu le temps de dire "lobbies".

Et sinon, je suis passionné d'astrophysique, mais si vous avez lu la première phrase de cette biographie, vous aviez déjà un petit indice. (Et si vous ne l'avez pas lue, vous êtes bizarre... mais c'est pas grave, bienvenue quand même.)

Voilà, comme je le disais au début, il n'y a pas grand chose d'autre à savoir, et en même temps j'ai l'impression d'en avoir déjà dit beaucoup (trop?).

Ces youtubers qui bousculent le journalisme

Les vidéos de vulgarisation scientifique ont envahi le web. Derrière certaines chaînes à succès, des scientifiques, qui ont décidé de se passer des intermédiaires traditionnels pour partager leur savoir au grand public. Un exercice aux frontières des codes journalistiques.

Quitter son travail et militer pour le climat

Samedi dernier à Genève, Extinction Rebellion a bloqué l’accès au parking de Rive, en plein centre-ville. Venu d’Angleterre, ce mouvement se réclame de l’urgence climatique pour effectuer des opérations coups de poing. Le but : sensibiliser la population. Certains citoyens décident même de quitter leur travail pour s’engager pleinement pour la cause écologique.

Le coronavirus, sauveur ou bombe à retardement pour le climat?

L’année 2019 aura été marquée par les mouvements pour le climat et la crise écologique. 2020, avec la pandémie de coronavirus, est sans conteste l’année de la crise sanitaire. Si la planète ne peut que mieux se porter avec une activité humaine fortement réduite, quel impact aura réellement le Covid-19 sur le climat?

PlayPause
Slider

Formation

  • 2020: entrée à l'AJM

 

  • 2018-2019: Master en neurosciences cognitives

 

  • 2018: Obtention d'un Bachelor en psychologie

 

  • 2012-2020: Emploi dans la vente

 

  • 2009: Obtention d'une maturité gymnasiale