Ma bio📖

Expliciter en quelques lignes qui je suis, je vous l’accorde, c’est pas évident. Surtout qu’à à peine 22 ans, j’évolue chaque jour un peu plus en apprenant et en me nourrissant du monde qui m’entoure. Mais en même temps, qui pourrait prétendre me connaître mieux que moi-même ? Alors puisqu’il faut se lancer, allons-y.

Moi c’est Maxime. J’ai vu le jour le 27 décembre 1999, en pleine tempête du Lothar. J’ai grandi à Develier, un petit village dans le canton du Jura, en pleine campagne, entouré de vaches. Je pense d’ailleurs que ça s’entend à mon accent et aux mots et expressions que j’utilise mais que personne ne connaît. Ma région, j’y suis tellement attaché. C’est mon petit havre de paix. Et contrairement à ce que vous croyez, le Jura ne se résume pas qu’à la Saint-Martin. Je manque sans doute un peu d’objectivité quand je parle de ma région, mais je pense que c’est important d’être fier de où l’on vient.

Sinon, puisque je dois vous parler un peu plus de moi, que vous dire ? Je suis quelqu’un de gentil (parfois trop), à l’écoute des autres, sérieux, sincère, sociable, curieux, drôle (enfin surtout mon rire), … Bref, de nombreuses qualités donc, mais je vous rassure, tout autant de défauts. Après, ce qui compte, c’est de rester fidèle à soi-même non ?

Enfin, vous voulez savoir quel est mon rêve de gamin ? Devenir animateur à TF1, oui rien que ça. Cette envie m’anime, depuis tout petit. Bien plus qu’une simple lubie. C’est mon souhait le plus fou. J’ai grandi à travers le petit écran, subjugué par la magie et l’intensité qui s’y dégagent. Des animateurs comme Nikos Aliagas ou encore Nagui, les maestros du divertissement comme j’aime les appeler, résonnent comme des modèles qui m’ont donné envie de marcher un jour dans leurs pas. Le journalisme, c’est une manière de faire mes premières expériences dans ce monde télévisuel.

Voilà ! J’espère que ces quelques lignes vous ont plu. En tout cas, elles reflètent bien ma personnalité ☺️.

Mes centres d’intérêts 🎶🎨👻

Comme cet espace est conçu pour vous dépeindre ce qui me motive dans la vie, je pense que c’est important de vous parler de ma grande passion dans la vie : la chanson française. Avec des goûts musicaux très éclectiques, de Jacques Brel à Orelsan, en passant par Vianney et Daniel Balavoine, avec un coup de cœur particulier pour Jenifer, je ne passe pas une seule journée sans entendre des paroles de musique. D’ailleurs, on m’entend souvent pousser la chansonnette, bien que je sois un piètre chanteur.

Je me passionne aussi pour l’histoire de l’art, avec encore une fois des préférences très larges. Mention spéciale pour le musée de l’Orangerie à Paris avec un Claude Monet puissant, qui brille par sa capacité de capture impressionniste des choses, des gens et des atmosphères. Pourtant, je risque de vous étonner si je vous dis que je suis fasciné par Jeff Koons et ses sculptures kitsch qui font tellement plaisir à voir, portées par son agaçante insolence. De vraies pépites.

Sinon, j’aime m’amuser, danser, rire, lire, sortir en forêt, faire du ski, cuisiner, manger des mangues, regarder Koh-Lanta, voir mes amis, me rendre au musée, découvrir le monde, jouer à des jeux de société, aller à des concerts, admirer les carlins, regarder un film Disney, prendre des bains, faire du shopping, me faire un repas au resto, … bref, j’aime la vie !

Ah, j’oubliais : tout ce que je vous raconte ici, c’est mon quotidien que je partage activement avec humour, bienveillance et autodérision à tous mes abonnés sur mon compte Snapchat max_cre27. Alors si vous voulez en savoir plus, vous savez ce qui vous reste à faire 🙂.

Mes formations 📜

👨🏻‍🎓 2018-2021 : Bachelor of Arts en lettres et sciences humaines – Piliers Psychologie et éducation, Sciences de l’information et de la communication et Sociologie (Université de Neuchâtel)

📚 2015-2018 : Maturité gymnasiale – Options Italien 🍕 et Histoire de l’art 🎨 (Lycée cantonal de Porrentruy)

  • Novembre 2016 : Séjour linguistique à Turin 🇮🇹
  • Juin 2018 : Obtention du CELI 3 (B2) 📑

Mon CV 📄

🗞 Depuis 2021 : Rédacteur pour le Magazine du Quotidien Jurassien

📰 Depuis 2020 : Rédacteur pour la Page Jeunes du Quotidien Jurassien

Mes productions à l’AJM et au CFJM ✍🏻

Le Théâtre du Jura a ouvert, mais cela ne fait pas que des heureux
Le Théâtre du Jura a ouvert, mais cela ne fait pas que des heureux

L'inauguration du Théâtre du Jura a eu lieu le week-end du 9 octobre 2021 à Delémont. Le projet, qui ne plaît pas à tous, vise à redynamiser le Jura, comme l’explique son directeur Robert Sandoz.

Des femmes ordinaires, reines du ring
Des femmes ordinaires, reines du ring

Reportage au sein de la Jura Fight Academy à Courroux où les femmes se font nombreuses. Elles viennent cogner, oublier, se vider la tête pour survivre.

Elle boxe les préjugés
Elle boxe les préjugés

Rencontre avec Anaïs Josipovic, jurassienne de 34 ans et entraîneur de Light Contact à Courroux (JU). À la Jura Fight Academy, elle aide les femmes à survivre dans une société qui leur laisse peu de place.

Intempéries 2021 : moins de patates pour la Suisse, mais pas que !
Intempéries 2021 : moins de patates pour la Suisse, mais pas que !

Mauvais temps et précipitations ont rythmé l’été 2021. Manque d’ensoleillement, chutes de grêle et parcelles inondées, tels ont été les fardeaux des agriculteurs helvétiques. Les plus grandes pertes sont enregistrées du côté des plantes et végétaux. Tour d’horizon.  

La taxe rose en Suisse, c’est quoi ?
La taxe rose en Suisse, c’est quoi ?

Les serviettes hygiéniques, produits de première nécessité dans la vie d'une femme, ne sont pas considérés comme tels aux yeux de la loi en Suisse. Pourquoi ?

Des examens sous tension
Des examens sous tension

Les sessions universitaires actuelles se déroulent en plein rebond de la pandémie. Les Universités de Neuchâtel et Lausanne ont opté pour des manières de procéder différentes, qui posent toutes les deux problème.

Au bal masqué !
Au bal masqué !

Annulée depuis deux ans en raison de la crise sanitaire, carnaval s'est installée dans le patrimoine culturel helvétique. A chaque édition, la tradition phare est sans conteste le fait de se costumer. Mais pourquoi se déguise-t-on à carnaval ?

Comment faire un journalisme vaccinal de qualité?
Comment faire un journalisme vaccinal de qualité?

Journalisme et responsabilité vaccinale : voici quelques lignes directrices globales qu'un rédacteur devrait appliqué dans la mesure du possible pour traiter objectivement du sujet.

[EDITO] Quand l’essence de notre métier atteint son paroxysme
[EDITO] Quand l’essence de notre métier atteint son paroxysme

Toujours dans le cadre du Festival international de journalisme à Perugia, nos étudiants journalistes sont repartis aujourd’hui à la pêche aux infos, après une première journée intense, rythmée par la diversité, la vaccination et le leadership. Tous ont rechargé les batteries et réconforté leurs estomacs à coup de croissants et de cafés serrés. Un regain d’énergie qui ferait presque oublier les cernes qui traduisent leur fatigue…

Diversité: les rédactions ne se mélangent pas
Diversité: les rédactions ne se mélangent pas

Le manque de diversité raciale au sein des équipes de rédaction est une constatation soulevée par Marcus Ryder lors d’une conférence au festival international de journalisme à Perugia (IJF) samedi 9 avril.

previous arrow
next arrow