En quelques mots…

Si vous tombiez sur mon Spotify, vous vous diriez « mmh, Kendrick Lamar à côté du Boléro de Ravel…? Le type est un gros indécis. Un enfer à assumer en soirée». Non ! Le type est un curieux, un fouineur qui déteste (se) fermer des portes. Et un type qui parle de lui à la troisième personne, pardon…

Sans vouloir tomber dans le fourre-tout “je suis un éclectique”, je pense m’intéresser avec pas mal de sincérité à des sujets variés et que je déteste voir se mettre en opposition. Sport et culture, pour ne prendre que les plus “inaccordables”. Appartenant aux deux mondes, l’envie de les réconcilier transparaît dans mon approche du journalisme que, de manière générale, je trouve aujourd’hui bien trop compartimenté.

Faire le pont entre la source d’info et le lecteur, c’est une idée qui semble acquise. Faire le pont entre deux univers jugés différents, c’est moins évident. Les liens sont pourtant là. Et c’est eux qui rassemblent à la place de diviser. Je pense que c’est important de révéler ces liens. Peut-être même utile pour essayer de mieux comprendre le monde qui sait. À tester.

Tutti frutti

  • Bachelor en science politique à l’Université de Lausanne, avec un passage à Leipzig pour se faire les textes de Max Weber en VO.

 

  • Master à l’AJM en orientation journalisme innovant. Pour (sans trop de prétention) penser l’avenir.

 

  • Délégué suisse au Parlement européen de la Jeunesse pour l’Eau en 2016. Seule déception de l’expérience : la rencontre était organisée par “mon” gymnase de Burier et j’ai dû accueillir à la place de découvrir. Sinon c’était super. J’y ai appris – un peu à mes dépens – la lenteur des processus politiques quant aux questions environnementales. Une leçon de patience et de “gardage de nerfs” bonne à prendre pour se lancer dans le journalisme.

 

  • Ex-chef Dossier de l’Auditoire, journal des étudiant·e·s de l’Unil. Je le découvre encore chaque mois avec une petite nostalgie. Et souvent des idées de jeux de mots pourris pour les titres. Vieux réflexe.

 

  • Ailier gauche au FC Unine. Parfois j’arrive à déborder, parfois je me prends les pieds dans le tapis. Actuellement au chômage technique.

Hors des murs de l’AJM

Mes stages dans le cadre de l’AJM

1er stage, loading…                                                                                                                    2e stage, un peu de patience