Mini-CV

  • 📰👨🏻‍💻 Pigiste  - 24 heures (2021 - présent)
  • 📝🏡 Rédacteur - Le Chênois (2021 - présent)
  • 📻🎬 Chroniqueur écrans (+ coanimation et interviews lors d'émissions événementielles) - Radio Vostok (2017 - 2020)
  • 👨🏻‍💻🇨🇭  Rédacteur à la rubrique Suisse - TOPO Journal (2019)
  • 📻🎬 Chroniqueur cinéma - Fréquence Banane (2016 - 2017)
  • 👨🏻‍🎓👨‍👩‍👧‍👦 Bachelor en sociologie -  Université de Genève (2016 - 2020)

Présentation

"Mateus, tu veux faire quoi plus tard?" Mon moi âgé de 7-8 ans ne savait pas trop quoi répondre à cette question. Rien a priori ne m'orientait vers le journalisme. A la maison, le journal télévisé n'était utilisé que comme fond sonore lors de certains repas. Le journal papier était acheté, le dimanche, uniquement pour obtenir le supplément tv qu'il comportait. Rien d'autre.

Mais curieux de nature, j'ai commencé, à l'adolescence, à m'intéresser à ce qui m'entourait, aux arts et à l'actualité. Avec un cran de retard, j'ai compris pourquoi la statue de Saddam Hussein était tombée un jour d'avril 2003. Avec un cran de retard, j'ai compris pourquoi le cinéma européen était bien meilleur que le cinéma hollywoodien. Par contre, l'incompréhension restait totale sur les phénomènes sociaux qui m'entouraient. C'est donc tout naturellement que je me suis tourné vers des études de sociologie.

Arrivé à l'université, la volonté de partager sur le cinéma se faisait ressentir et c'est tout naturellement que je me suis tourné vers la radio universitaire Fréquence Banane. C'est chez celle-ci que j'ai été formé pour la première fois au média radio. J'y ai aussi pu écrire et partager, en direct, mes chroniques cinématographiques. Passionné par ce que je faisais, j'ai voulu donc continuer la radio. J'ai donc fait des chroniques hebdomadaires chez Radio Vostok. Lors de certaines émissions événementielles, la radio me donnait l'occasion de coanimer et de faire des interviews d'artistes en direct. En 2019, j'ai fait un bref passage à TOPO pour les élections fédérales. Autre média, autre rubrique. Et c'est la révélation! Ecrire et informer sur l'actualité politique nationale me captivent.

Depuis mes différentes expériences à la radio et à TOPO, je savais que la prochaine étape serait le journalisme. J'ai donc décidé d'intégrer l'AJM.  Enfant et adolescent, je ne savais pas quoi faire. Mais grâce à des rencontres et expériences, je sais désormais ce que je veux faire et qui je veux être: Un journaliste voulant informer le mieux et le plus juste possible.