Des débits records enregistrés sur les cours d’eau en Suisse en 2021

dans Environnement/Multimédia/Volée 15 par

L’été 2021 a été marqué par plusieurs périodes de fortes intempéries. Les semaines les plus intenses, entre le 8 et le 20 juillet, ont vu de nombreux cours d’eau du pays dépasser tous les records de débits enregistrés jusqu’à maintenant. Découvrez les endroits les plus touchés.

La centrale hydroélectrique dans le canton de Berne, le 22 juillet 2021. (Photo : KEYSTONE/Marcel Bieri)

Il existe plus de trois cent stations de mesure pour le débit des cours d’eau en Suisse. L’Office fédéral de l’environnement se base sur ces données pour anticiper les risques de crues. Selon l’importance de ce risque, l’office attribue un niveau de danger entre 1 et 5 à la station.

Le niveau un représente un risque faible ou inexistant. Le débit du cours d’eau ne dépasse pas le maximum observé sur deux ans. Il est possible de rester à proximité des étendues d’eau en restant vigilant.

Cinq niveaux d’alerte

Le niveau deux marque un danger limité. Un tel débit est généralement observable une fois en 2 à 10 ans. Des débordements peuvent survenir, mais ne causent que des dégâts de faible importance.

Le niveau trois est un danger marqué. Un tel débit n’est atteint qu’une fois en 10 à 30 ans. Dans les zones exposées, les structures souterraines comme les garages et les caves peuvent être inondées. La circulation sur les routes peut être perturbée.

Le niveau quatre correspond à un fort danger. Le débit dépasse ce qui est mesuré sur 30 à 100 ans. Les bâtiments et infrastructures risquent d’être endommagés. 

Le niveau 5, le plus haut, n’est utilisé qu’en cas de très grand danger. Un tel débit est ne survient normalement qu’une fois en 100 ans. Les débordements et inondations peuvent survenir en de nombreux points. Les zones résidentielles et les installations industrielles risquent d’être touchées, ainsi que les infrastructures d’importance nationale comme les voies de chemin de fer.

L’année 2021 bat des records

Pendant les fortes pluies du  mois de juillet 2021, cinq stations se sont mises en alerte maximale. Onze autres ont atteint le niveau 4. Selon les données de l’OFEV, 36 stations ont enregistré des débits historiques pour le mois de juillet.

>>>Passez sur les bulles pour connaître les débits mesurés à cet endroit

Les dommages qui ont suivi ces intempéries se chiffrent à 450 millions de francs. De telles sommes n'avaient pas été atteintes depuis 2007.

>>>Découvrez les plus hautes valeurs jamais enregistrées dans chaque station

La différence est particulièrement importante à Rheinfelden dans le canton d'Argovie, où le débit du fleuve a dépassé le record de plus de 400 m3/seconde.

Par Joanne Habegger et Simon Gumy

Crédit photo mise en avant : Keystone-ATS

Ce travail journalistique a été réalisé pour le cours “Publication, édition et valorisation numérique”, dans le cadre du master en journalisme de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel.
Tags: