Doreen Enssle

Un prénom anglais, un nom allemand, un petit air oriental (selon les dires de son paternel), voilà à quoi ressemble Doreen Enssle. L’été 2013, elle prend son envol de Genève pour commencer ses études universitaires à Neuchâtel.  Ce qui la mènera à l’Académie du journalisme et de médias.
 
Si vous vous promenez à Neuchâtel, vous pourrez la trouver dans un des nombreux cafés du centre ville. Aux côtés d’un renversé, d’un bloc-notes, et d’un ordinateur, vous la verrez pensive, en train de chercher les mots justes pour sa prochaine pige de L’Express. Si vous l’abordez, c’est avec plaisir qu’elle échangera avec vous:
 

Bonjour, j’aimerais bien te connaître. Tu aimes faire quoi dans la vie?
Rencontrer de nouvelles personnes, savourer un bon repas, se promener. Tu trouves ça un peu vague? Bon, dernièrement je me ruine aussi en achat de mooks (Sept info, La revue dessinée).

Je vois que tu écris un article. Tu es journaliste?
Journaliste en devenir. Ces temps-ci, j’écris beaucoup sur des sujets culturels: expositions d’art et pièces de théâtre. 
 
Ton genre journalistique préféré?
Probablement l’interview ou le portrait. J’adore rencontrer des personnes et raconter leur histoire. Cela m’a donné l’opportunité de mieux connaître des artistes, des politiciens (comme Alain Berset en mars 2017), des humoristes, des personnes comme vous et moi. 
 

Mes derniers articles

Wake up and dream

Deux participants du World Virtual Reality Forum 2017 ont testé "Wake up and dream". Cette expérience allie la capture de mouvement et la réalité virtuelle pour une immersion à plusieurs. …

LInkedIn

Retour en haut