Bio

Né en Suisse 1996, je n'ai pas fait très long dans ce pays. Je l'ai quitté en 1998 pour le petite île de Patmos, en mer Egée, autrement appelée "l'île de l'Apocalypse". Sympa non? J'y ai fait mon école primaire. Jusqu'en 2008. À cette date, je quitte la Grèce pour Berlin. Très "Guerre froide" comme atmosphère. Six mois plus tard, en 2009, je regagne la Suisse. Question "globetrotter" en Europe, j'étais servi.

Je ne sais pas si ces multiples changements de contexte m'ont poussé à choisir le journalisme, ou plutôt le photojournalisme (les deux en fait), mais je dirais que mon choix se résume bien dans ces phrases du premier prospectus du magazine "LIFE" de Henry Luce (en anglais):

To see life; to see the world; to eyewitness great events; to watch the faces of the poor and the gestures of the proud; to see strange things — machines, armies, multitudes, shadows in the jungle and on the moon; to see man’s work — his paintings, towers and discoveries; to see things thousands of miles away, things hidden behind walls and within rooms, things dangerous to come to; to see and take pleasure in seeing; to see and be amazed; to see and be instructed.

Henry Luce, pour le magazine "Life"

Formation

2015-2018 Université de Neuchâtel: Bachelor en Sciences de l'information et de la communication & Psychologie et éducation

2012-2015 Lycée Blaise Cendrars, La Chaux-de-Fonds : Maturité Gymnasiale

Expériences

  • 2019 Pigiste photo pour "Le Courrier"
  • 2019 Pigiste pour le quotidien "ArcInfo"
  • 2018 Stage de 3 mois au bureau de l'Agence France Presse (AFP) d'Athènes
  • 2015-2018 Rédacteur au journal universitaire "L'Article.ch"
  • 2015 Reportage pour Amnesty International à Athènes et l'île de Kos, lors de la crise migratoire

Langues

  • Français & Grec (langues maternelles)
  • Anglais
  • Allemand

Publications sur JAM

Quand l’associatif soutient une ville

Alors que La Chaux-de-Fonds tente de résoudre ses problèmes financiers, des associations font vivre une partie de sa scène culturelle, à l’image du bar associatif « Le Vostok ».

La Chaux-de-Fonds: “l’Abeille” s’envole

L’abeille, la monnaie locale de la Chaux-de-Fonds, a pris son envol. Cette carte est sensée relancer le commerce local et inciter ses détenteurs à consommer dans le centre-ville. À l’heure actuelle ce sont près de 4’500 cartes qui sont en circulation. Près d’un mois après introduction, quel bilan tirent les commerçants partenaires de cette abeille ? L’abeille affiche des résultats positifs pour les autorités. Celles-ci prévoient même de diversifier les prestations…

L’antisémitisme sur les réseaux sociaux et l’enseignement de la Shoah en Suisse romande.

Le 27 janvier dernier, l’Europe a commémoré la libération du camp d’extermination d’Auschwitz. 75 ans après, les discours antisémites continuent de se répandre, et la Suisse romande n’est pas épargnée par le phénomène. Bien que les passages à l’acte violent soient encore rares en Suisse, la parole raciste et antisémite se libère et se concentre sur les réseaux sociaux.

previous arrow
next arrow
Slider

Publication des stages AJM

Très prochainement.

Publications dans les médias

Publications dans les médias:
Tous mes articles sur L'Article.ch:

Réalisations à l'AFP