Soyons concis

Qui? Marine Brunner.

Quoi? Étudiante en journalisme à l’Académie des Médias et de Journalisme. Passionnée d’écriture, d’art, de voyages, de belles choses en tous genres, de vin et de gastronomie (parmi tant d’autres choses).

Où? Originaire du canton de Neuchâtel et résidente de Bienne.

Quand? Née le 10 mai 1998.

Comment? Après un Bachelor Histoire et de l’art et en Sciences de l’Information et la Communication à l’Université de Neuchâtel, j’ai entamé directement mon Master à l’AJM. Pas d’envie de tergiverser : le journalisme est ma vocation depuis toute petite et je voulais m’y plonger le plus rapidement possible.

Au niveau de mon expérience professionnelle, j'ai effectué un stage de six mois au Musée régional du Val-de-Travers pour le montage de l’exposition « Hommage instantané - Daniel Schelling » qui m’a donné l’occasion de mener de longs entretiens avec quelques personnalités de Suisse romande, particulièrement dans le domaine de l’art et de la photographie. J'ai encore peu d’expérience concrète dans le domaine des médias, mais je viens d'intégrer la team des pigistes du quotidien régional ArcInfo.

Quelques informations superflues supplémentaires

"Décrivez-vous…" ou l’injonction de l’angoisse.

Afin de sortir des éternelles-biographies-un-peu-bateau-qui-n’intéressent-personne, j’ai préféré inverser les rôles et me prêter une fois (une seule !) au jeu de l’interview. Ce questionnaire est le fait d’un illustre personnage (mille fois plus doué que moi pour les belles tournures de phrases), un certain Bernard Pivot, qu’il soumettait à ses invités lors de son émission Bouillon de culture.

  1. Votre mot préféré? "Moult". Parce que j’ai tendance à abuser de moult choses, surtout quand elles sont bonnes.
  2. Le mot que vous détestez? Quelques insultes spécialement créées à l'intention de la gente féminine. Des mots aussi délicats et élégants que "tchoin" ou "beurette". Voyez les poils qui se dressent sur mes bras.
  3. Votre drogue favorite? Le sucre sous toutes ses formes. Et la course à pied. Mais comme ils sont complémentaires, c’est une addiction qui fonctionne bien.
  4. Le son, le bruit que vous aimez? Il y en a trop! Une bonne bouteille débouchonnée. La sonnerie de fin du micro-ondes. L’accent de Diane Kruger. Le couinement de mes baskets quand je cours sur la neige fraîche. Le crépitement d’un feu de cheminée (avec la musique de Noël en fond, svp).
  5. Le son, le bruit que vous détestez? Une mastication un peu trop prononcée (ce qui ne m'empêche pas de mâchouiller du chewing-gum une grosse partie de la journée).
  6. Votre juron, gros mot ou blasphème favori? "Diantre!" que j'utilise au moins un million de fois par jour. C’est mon côté XVIIIe siècle.
  7.  Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque? J.K. Rowling. Parce que Harry Potter (et en plus, elle était journaliste).
  8. Le métier que vous nʼauriez pas aimé faire? Je ne me suis jamais interrogée sur le métier que je n’aurais pas aimé faire, vu qu'il ne m’intéresse pas. Je préfère me concentrer sur celui que je veux faire absolument.
  9. La plante, lʼarbre ou lʼanimal dans lequel vous aimeriez être réincarné? Grumpy Cat, car il manque un chat comme lui sur Terre.
  10. Si Dieu existe, quʼaimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire? Qu’il m’envoie direct en Enfer, je m’amuserai sans doute plus là-bas.

Mes productions AJM

Elles seront postées incessamment sous peu.

Mes productions de stage

Patience patience, elles arrivent !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*