Inflation : les producteurs locaux tirent la langue

dans Economie/Multimédia/Volée 15 par

L’inflation est à son plus haut niveau depuis 29 ans. Les prix augmentent partout et au marché de la Chaux-de-Fonds aussi. Comment l’inflation a-t-elle impacté les producteurs du marché de la Chaux-de-Fonds ?

Il y avait du mouvement au marché de La Chaux-de-Fonds samedi matin. Photo : Yannick Cattin.

Producteurs-distributeurs indépendants sous pression 

Le marché de la Chaux-de-Fonds traverse les crises depuis bien longtemps. Cette fois-ci, c’est l’inflation qui vient tenter de semer l’incertitude chez les commerçants de la cité horlogère. Le Secrétariat d’État à l’économie prévoit une inflation moyenne de 3% en 2022. Mais aujourd’hui, qu’en est-il de la réalité ? Comment cette situation se répercute-t-elle dans nos régions et plus particulièrement sur les acteurs du commerce de proximité ? Nicolas Beaud, agriculteur et vendeur au marché, achète 30% de sa production totale pour répondre à la demande et il constate que ses fournisseurs ont dû gonfler les prix pour pouvoir garder leur marge intacte.

Point sur les prix des légumes avec Nicolas Beaud, agriculteur de Cudrefin et vendeur au marché de la Chaux-de-Fonds / 12 s. / 16 octobre 2022

La vente directe diminue les coûts de production

Le prix en grande surface a tendance à augmenter plus rapidement qu’en vente direct à cause du nombre d’intermédiaires qui traitent les marchandises. Contrairement aux grandes surfaces, dans le commerce de proximité, le producteur vend lui-même ses propres produits. Cela a pour conséquence de diminuer les coûts engendrés par l’intervention d’intermédiaires commerciaux.  Les producteurs et distributeurs indépendants de la Chaux-de-fonds voient leurs charges de production augmenter sans pour autant parvenir à compenser les pertes, comme nous l’explique Jean-Philippe Schafroth, producteur d’œufs et distributeur indépendant à la Chaux-de-Fonds.

On subit la pression du marché. Les coûts de production augmentent, les grands groupes nous marchent dessus. On n’a pas d’autre choix que de diminuer nos marges si on veut rester compétitifs.

Jean-Philippe Schafroth, producteur d’œufs et distributeur indépendant à La Chaux-de-Fonds

Une clientèle fidèle 

Même si le chemin est sinueux et semé d’embûches, la vente directe a encore de beaux jours devant elle. Le fait que les produits qu’on retrouve dans ces marchés soient frais attire toujours le consommateur. Au final, l’augmentation des prix qui touche ce secteur de vente ne représente en réalité que quelques centimes pour le consommateur. Ce n’est pas cela qui fera fuir les acheteurs habitués du marché de La Chaux-de-Fonds.

Le Covid a bien réussi à faire revenir les gens au marché et à leur faire acheter des produits locaux. On a eu une petite augmentation de clients et de jeunes, surtout. Aujourd’hui, il y a toujours autant de personnes qui viennent.

Nicolas Beaud

Vers une baisse des taux dans les prochains mois

Dans son dernier rapport, Le Secrétariat d’État à l’économie annonce une baisse probable de l’inflation qui avait atteint son point culminant en septembre dernier. Le dernier Point J de nos confrères de la RTS nous aide à mieux comprendre toutes les raison du phénomène d’inflation.

Le point J – À quoi l’inflation est-elle due ? / Le 12h30 / 12 min. / le 24 septembre 2022
Par Yannick Cattin
Ce travail journalistique a été réalisé pour le cours “écritures informationnelles”, dans le cadre du master en journalisme de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel.

Derniers articles de Economie

Retour en haut