Innovation : et si le sport pouvait révolutionner la médecine et l’industrie ?

dans Multimédia/Sciences/Volée 15 par

Ce vendredi 14 octobre, à l’EPFL, avait lieu la conférence “Sports et technologies: quels projets pour moi?”. Celle-ci portait sur les opportunités pour les ingénieurs dans un milieu spécifique: le sport. A cette occasion, nous avons posé une même question à plusieurs spécialistes du sujet: “les innovations créées pour le sport sont-elles utiles dans d’autres milieux?”.

Photo : KEYSTONE/Petra Orosz

L’Université de Lausanne et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne organisaient vendredi une conférence au sujet des innovations dans le milieu du sport. Un milieu qui se révèle être un point de départ pour beaucoup d’innovations utiles dans d’autres domaines, comme nous l’explique Pascal Vuillomenet, ingénieur et chef de projet à l’EPFL.

Pascal Vuilliomenet, ingénieur et chef de projet à l’EPFL

“Ce qui est intéressant, c’est que les connaissances qu’on développe dans le domaine du sport peuvent être appliquées dans d’autres domaines.”

Pascal Vuilliomenet, ingénieur et chef de projet à l’EPFL

L’EPFL a créé une classification de ces innovations qui touche au sport. Voyons donc comment chaque type d’innovation peut servir en dehors de son application première.

1. La récolte et l’analyse d’informations

Une infirmière et technicienne en polysomnographie colle des électrodes sur un patient au centre du sommeil du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), lundi 22 août 2022 à Lausanne. Photo : KEYSTONE/Gaetan Bally

La récolte des données physiologiques d’un athlète permet d’ajuster son entrainement et maximiser ses performances. C’est ici qu’interviennent les ingénieurs. Ils créent des machines permettant de mesurer divers paramètres tels que le rythme cardiaque, l’activité cérébrale, la transpiration,…

Ces innovations sont particulièrement utiles en médecine, où elles permettent de récolter les informations sur l’état de santé d’un patient.

2. Le développement de nouveaux équipements

Les meilleurs skis, les meilleures baskets, le meilleur voilier… Les athlètes cherchent à posséder l’équipement qui saura les rendre plus performant.

C’est ce genre d’équipement que produit l’entreprise SP80, qui a pour objectif de créer un voilier capable de battre le record du monde de vitesse. Nous avons rencontré Mayeul Van den Broek, co-fondateur du projet. Il nous explique comment, d’un voilier particulièrement rapide, nous pouvons innover pour des milieux comme celui de l’énergie.

Mayeul Van den Broek, co-fondateur de SP80.

3. Mouvements et positions

L’analyse du mouvement d’un sportif peut se faire à deux niveaux: le déplacement dans l’espace ou les mouvements des membres du corps. Le déplacement dans l’espace s’analyse grâce à des systèmes d’imagerie vidéo. C’est ce que développe l’entreprise Dartfish, dont nous avons rencontré le CEO: Jean-Sébastien Merieux. Selon lui, l’imagerie vidéo peut servir dans les entreprises, aux ressources humaines et dans l’industrie.

Jean-Sébastien Merieux, CEO de Dartfish.

Les mouvements du corps des athlètes sont quant à eux analysés grâce à des capteurs. Une technologie utile dans le domaine de la santé, en kinésithérapie par exemple.

4. L’expérience spectateurs

Les fans de l’équipe nationale suisse de football regardent le match de football amical entre la Suisse et les Pays-Bas le 22 août 2007 à Genève. Photo : KEYSTONE/Gaetan Bally

L’ingénierie permet également de développer des techniques pour une meilleure qualité de diffusion des évènements sportifs. Caméra 360°, prise de son améliorée, aide vidéo pour l’arbitrage… Autant d’innovation utiles, tant dans la transmission des matches que de n’importe quel évènement, sportif ou non.

Par Lou-Anne Dangremont
Crédit image à la une : KEYSTONE/Alexandra Wey
Ce travail journalistique a été réalisé pour le cours “écritures informationnelles”, dans le cadre du master en journalisme de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel.

Derniers articles de Multimédia

Retour en haut