Le revers de trop pour Federer

dans Ecrit/Sport/Volée 14 par

Commentaire – Plus occupé à passer sur le billard que de fouler les terrains de tennis, cette fois Federer ne s’en relèvera pas. Il faut remonter à janvier 2020 pour se rendre compte de la triste réalité. Depuis, le Suisse n’a disputé que 19 matchs sur le circuit ATP. Il n’a jamais joué aussi peu sur deux saisons consécutives depuis qu’il participe aux tournois majeurs (1999). Et pour cause, le Bâlois est contraint à des opérations au genou droit.

Pourtant, Federer en a réalisé des exploits. En 2017, il signe un come-back retentissant par un sacre à l’Open d’Australie, après une saison ratée due à une arthroscopie au genou gauche. Légitime a donc été d’y croire. Mais la réalité actuelle est tout autre. Federer se remet à peine d’une nouvelle opération au genou droit, la troisième en une année. A 40 ans, le « Maître » est éloigné des terrains depuis des mois. Il ne sait même pas s’il rejouera en janvier 2022 et vient tout juste de quitter le top 10 au classement, pour la seconde fois depuis 2003. C’en est trop.

Federer aimerait pouvoir revenir, mais à 40 ans le doute est permis. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Parce que Federer a déjà tenté de revenir en 2021, en vain. Absent 13 mois, le Bâlois a essuyé plusieurs échecs à son retour sur des tournois mineurs à l’instar de Genève au printemps. Il a aussi jeté l’éponge précocement à Roland-Garros, pour être enfin défait par le jeune Hurkacz, qui inflige au Suisse sa première roue de vélo (6-0) à Wimbledon. Federer renonce derechef à la compétition, passe sur le billard et disparaît fanny des radars.

Parce que Federer n’a plus la condition physique pour rééditer l’exploit de 2017. Aujourd’hui, tous les signaux sont au rouge. Son préparateur physique Pierre Paganini – qui s’exprime très rarement en public – confirme : « Les muscles se sont considérablement détériorés. » L’entraîneur et le corps médical sont d’ailleurs unanimes : Federer accuse un retard physique. Sa blessure est même inquiétante. Il ne faut pas être dupe : le Bâlois est le joueur le plus âgé du top 100 actuel. Et il sait parfaitement qu’aucun professionnel de plus de 37 ans n’a remporté de titres majeurs dans l’histoire du tennis.

Certes, l’amour que porte Federer pour son sport devrait lui permettre de rejouer. Toutefois, de par son manque de rythme inédit, l’un des plus prestigieux esthètes du revers à une main ne pourra plus tutoyer les cadors du tennis.

Par Thomas Christen

Crédits photo © KEYSTONE ATS

Ce travail journalistique a été réalisé pour le cours “Atelier presse”, dont l’enseignement est dispensé collaboration avec le CFJM, dans le cadre du master en journalisme de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel.

Derniers articles de Ecrit

Retour en haut