Passer ses examens en pleine pandémie, l’épreuve de trop?

dans Multimédia/Non classé/Société/Volée 13 par

La période d’examens est redoutée comme redoutable. Si elle est source d’anxiétés en tous genres, la pandémie n’est pas venue arranger les choses chez les étudiants et étudiantes. Au contraire.

Du côté de l’Université de Lausanne…

Pour cette session hivernale d’examens, les étudiants des universités et hautes écoles voient leurs interactions limitées.

Difficile de réviser comme d’échanger entre pairs en pleine pandémie. Un isolement qui n’est pas sans conséquences. Le reportage d’Adriana Stimoli à l’Université de Lausanne. 

…En passant par l’EPFL

Malgré la pandémie, l’Ecole Polytechnique Fédérale  de Lausanne a décidé de maintenir la moitié des examens en présentiel durant cette session d’hiver.

Quelques cinq mille étudiants sont concernés. Covid oblige, des mesures sanitaires encadrent le déroulement des épreuves. Mais la session d’examens inquiète, alors qu’elle était la norme avant.

Adriana Stimoli est allée à la rencontre d’étudiants peu rassurés et de la porte-parole de l’EPFL, Corinne Feuz.

Par Adriana Stimoli