Le Dry January : l’ivresse d’un nouveau challenge.

dans Culture/Multimédia/Non classé/Santé/Société/Volée 13 par

Depuis près d’un mois, des milliers de Suisses participent au Dry challenge, un défi qui consiste à ne pas boire d’alcool en janvier. Un phénomène de grande ampleur dont l’impact se fait sentir en Suisse.

“Un verre de lait, ça l’fait”. A l’image d’une dizaine d’autres, ce slogan incite les Suisses à participer au Dry January. Venu tout droit de Grande-Bretagne, le mouvement propose de réfléchir à sa relation avec l’alcool afin de l’améliorer. 

Plus qu’un challenge, une évolution de la société.

Pour la première fois, le Dry January est financé par l’Office Fédéral de la Santé Publique. Un soutien qui illustre une évolution de la société suisse face à sa consommation d’alcool.

La viticulture face au Dry January

Cette initiative n’est pas vu d’un bon œil par de nombreux vignerons valaisans qui craignent pour leur activité. A Neuchâtel, les avis se révèlent moins tranchés.

Ce travail journalistique a été réalisé pour le cours “Atelier audio/vidéo”, dans le cadre du master en journalisme de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel et du Centre de formation au journalisme et aux médias (CFJM).

Crédits photos : Pixabay.

Derniers articles de Culture

Retour en haut