Venusia, travailleuses du sexe, tableau

Coronavirus et travail du sexe: une reprise timide

dans Non classé/Société/Vidéo/Volée 12 par

Après trois mois sans revenu, et pour certaines sans logement, les travailleuses du sexe ont pu reprendre leurs activités le 6 juin dernier. Entre la peur du coronavirus et l’instauration de mesures sanitaires parfois inédites, la reprise se fait timidement.

Ce travail journalistique a été réalisé pour les cours “Atelier TV”, dont l’enseignement est dispensé collaboration avec le CFJM et la RTS, dans le cadre du master en journalisme de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel.

Derniers articles de Non classé

Le robot est ton ami

Petit thread sur une innovation qui pourrait changer la vie des Community

Le drone : menace 2.0

Les drones, la nouvelle menace 2.0. La police comme les aéroports prennent
Retour en haut