Et si on parlait de bonnes nouvelles ?

dans #médiasconfinés/Mission et publics/Volée 12 par

Le “feel good journalism”a le vent en poupe en ce moment. Ce journalisme, qui se veut constructif et surtout positif, se concentre sur le verre “à moitié plein”, même en période de Covid-19. Bonne humeur et solutions, de bons ingrédients pour éviter de lasser l’audience. Un enjeu majeur pour les médias : ne pas noyer le lectorat sous un flux constant d’informations qui finissent par le plomber. Alors la question se pose : les rédactions favorisent-elles actuellement les sujets “feel good” ? Éléments de réponse avec une story Instagram.

Ce travail journalistique est issu du projet #médiasconfinés (cours “Compétences numériques pour le journalisme”) dans le cadre du master en journalisme de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel.

Derniers articles de #médiasconfinés

Retour en haut