L’antisémitisme sur les réseaux sociaux et l’enseignement de la Shoah en Suisse romande.

dans Multimédia/Société/Son/Vidéo/Volée 12 par

Le 27 janvier dernier, l’Europe a commémoré la libération du camp d’extermination d’Auschwitz. 75 ans après, les discours antisémites continuent de se répandre, et la Suisse romande n’est pas épargnée par le phénomène. Bien que les passages à l’acte violent soient encore rares en Suisse, la parole raciste et antisémite se libère et se concentre sur les réseaux sociaux.

75 ans après la libération d’Auschwitz, l’enseignement de la Shoah évolue. La sortie prochaine d’un nouveau manuel d’histoire dans les classes secondaires romandes replace cet évènement dans un chapitre à part. Publié sous la direction de la Conférence Inter cantonale de l’Instruction Publique de la Suisse romande et du Tessin, la CIIP, les enseignants pourront l’inclure à leurs leçons. Mais les méthodes d’enseignement sur la Shoah diffèrent d’un professeur à l’autre.

Ce travail journalistique a été réalisé pour les cours “atelier audio/vidéo”, dont l’enseignement est dispensé collaboration avec le CFJM et la RTS, dans le cadre du master en journalisme de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel.

Derniers articles de Multimédia

Désobéissance jaune

La France est ébranlée par le mouvement "gilets jaunes" depuis octobre 2018.
Retour en haut