Du cannabis pour nos animaux de compagnie

dans Multimédia/Santé/Volée 12 par

Les propriétaires d’animaux sont de plus en plus nombreux à administrer du CBD à leurs compagnons. Pourtant, son efficacité n’a pas encore été scientifiquement prouvée.

Soulagement de douleurs chroniques, réduction du stress ou encore médecine alternative contre le cancer: comme chez les humains, le CBD présenterait plusieurs bienfaits chez nos amis à quatre pattes. Aujourd’hui, il est encore impossible d’affirmer l’efficacité réelle de cette substance, à ne pas confondre avec le THC qui est lui strictement toxique pour ces derniers. Si le peu d’études scientifiques sur le sujet ne permet pas encore de savoir comment, et même si, cette substance impacte la santé de nos animaux, une chose est sûre: le pourcentage de THC ne sera pas le même pour un humain que pour un animal.

 

Le CBD en Suisse

Le cannabidiol est l’une des substances présente que l’on peut trouver dans les plantes de cannabis. Ce composant n’est pas à confondre avec le tétrahydrocannabinol (THC), connu pour ses propriétés planantes.

La modification de la législation en juin 2016 a fait exploser le marché du CBD en Suisse. La loi considère comme “cannabis légal” tout cannabis qui comprend moins d’1% de THC. Pour le reste, ils rentrent dans la catégorie des stupéfiants et restent illégaux.

Des résultats scientifiques encore peu convaincants

Comme chez les humains, c’est sous forme d’huile que le CBD est le plus souvent administré aux animaux. C’est une alternative qui permet de procurer une médecine plus douce et moins invasive que certains médicaments.

Cette nouvelle tendance dépasse la science qui n’est pas encore arrivée à des conclusions unanimes quant à son effet. Après la consommation, les animaux semblent moins sensibles à certaines douleurs. Mais il est difficile de savoir s’ils ont vraiment moins mal où s’ils y font simplement moins attention.

En 2018, des chercheurs avaient mené une étude sur une quinzaine de chiens souffrant d’arthrose. Ceux à qui on avait administré de l’huile de CBD semblaient moins souffrir que leurs collègues sous placebo.

Au Colorado, des chercheurs avaient quant à eux réussi à prouver l’efficacité de la substance en cas de crise d’épilepsie.

Il n’en reste pas moins que toutes ces recherches sont préliminaires. La taille des échantillons n’est, par exemple, pas représentative.

Quelques dangers à éviter

Afin d’éviter tout problème, il est important d’utiliser des produits spécialement conçus pour les animaux. La nouvelle mode autour du CBD a d’ailleurs provoqué une explosion de toutes sortes de produits dérivés dont il faudrait se méfier. Encore plus que chez les humains, il est recommandé de vérifier les ingrédients présents dans ces produits et de privilégier ceux qui ne comprennent pas de substances autres que le CBD.

Autre spécialité, il semblerait que l’utilisation de CBD diffère d’un animal à l’autre. Par exemple, les chats ayant un système digestif plus fragile que celui des chiens, la consommation devrait se faire de manière encore plus attentive.

Dans tous les cas, les vétérinaires rappellent d’utiliser uniquement les produits recommandés par Swissmedic.

Par Clotilde Loup et Cécile Détraz

Ce travail journalistique a été réalisé pour le cours “compétences numérique pour le journalisme”, dans le cadre du master en journalisme de l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de l’Université de Neuchâtel.

Crédits photos : pexels.com

Derniers articles de Multimédia

Désobéissance jaune

La France est ébranlée par le mouvement "gilets jaunes" depuis octobre 2018.
Retour en haut