Des journaux aux aguets face aux infox

dans Engagé/Multimédia/Perugia2019/Volée 11 par

Lors d’un meeting le 24 février dernier, Marine Le Pen affirmait que les migrants “fraîchement débarqués” gagneraient plus d’argent qu’un retraité français. Retour sur cette infox, lancée par la présidente du parti anti-immigration “Rassemblement national”.

Il n’est pas rare que des infox circulent à propos de la migration. Parfois, certains politiciens n’hésitent pas à lancer des rumeurs ou des chiffres non vérifiés sur les migrants dans le but de nourrir leur discours anti-immigration.

Voilà ce qu’a affirmé Marine Le Pen lors d’un meeting à Caudry dans le nord de la France. Cette comparaison était utilisée pour pointer la “préférence étrangère” de la politique du gouvernement.

Après le meeting, préparé en vue des élections européennes, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une infox de la part de la politicienne. Des médias ont joué leur rôle de vérificateur. Ils ont confronté la situation des migrants avec celle des retraités.

Une information fausse

Et la réponse semble claire. Les propos de Marine Le Pen étaient faux: les migrants—du moins ceux auxquels elle fait référence qui ont juridiquement le statuts de réquérants d’asile—ne perçoivent pas un revenu supérieur à celui des retraités.

Le site Checknews de Libération est l’un des premiers à avoir vérifié les propos de Marine Le Pen. Le site rappelle qu’aucun demandeur d’asile ne peut espérer gagner d’avantage qu’un retraité français. Les droits auxquels peuvent prétendre les migrants ne peuvent qu’égaler, dans le meilleur des cas, ceux des résidents. Les Décodeurs du Monde ou encore Vrai ou fake de FranceInfo ont également pointé l’inexactitude des propos de Marine Le Pen.

Les sommes précises d’aides perçues des deux côtés ont également été relevées. Le minimum vieillesse serait de 868 euros par mois pour les petits retraités. Les demandeurs d’asile peuvent, eux, prétendre, de leur côté à une Allocation de demandeur d’asile, ce qui revient à un peu moins de 210 euros par mois pour une personne seule.

Voir également la vidéo de l’émission FACTUEL de TF1 :

Même si plusieurs médias ont pointé l’erreur, Marine Le Pen ne s’est pas pour autant rétractée. Elle a publié un “droit de réponse” sur son site, titré “Oui, un migrant peut toucher davantage qu’un retraité”. Une réponse qui comportait encore une fois des contre-vérités et approximations. Ces dernières ont été, à nouveau, dénoncées par la presse.

Les infox peuvent ainsi rapidement créer ou alimenter des clichés sur la migration. Pour parler du rôle que les médias peuvent avoir dans ce combat de la désinformation, une conférence est organisée, le vendredi 5 avril, au Festival International du Journalisme de Perugia. Un événement retransmis en direct sur Youtube.

Derniers articles de Engagé

Retour en haut