Quand les médias traditionnels s’engagent

dans Ecrit/Engagé/Perugia2019/Volée 11 par

Le journalisme de plaidoyer ne semble plus être réservé aux seuls médias spécialisés. The Guardian s’est engagé en 2015 pour l’environnement.

“20 ans, l’âge où on s’engage”, écrivait Le Temps lors de son anniversaire. Plus récemment, la RTS lançait également une série de reportages sur les zones naturelles en danger. Une pratique innovatrice en Suisse qui a pourtant déjà fait ses preuves de l’autre côté de la Manche,

The Guardian décide de militer

The Guardian a lancé en 2015 une grande campagne sur le changement climatique: Keep it in the Ground (littéralement, Laisse-le dans le sol).

La première partie de la campagne consistait à mettre l’accent sur les dangers de l’utilisation des réserves de gaz, de charbon et de pétrole.

“Le monde peut se permettre d’utiliser seulement entre un tiers et un cinquième des réserves connues avant de déclencher un réchauffement climatique dépassant le seuil critique des deux degrés.” The Guardian.

Pour sensibiliser ses lecteurs, le journal a décidé d’investir dans le journalisme d’investigation.

S’engager contre les énergies fossiles

Il a également lancé une campagne, en partenariat avec l’ONG 350.org. Le but: pousser des associations caritatives, telles que la Fondation Bill et Melinda Gates, à arrêter leurs investissements dans les énergies fossiles.

Dans un second temps, le journal a décidé de se concentrer sur la thématique de l’espoir, “Hope”, en cherchant à promouvoir les solutions innovantes et les avancées positives concernant le climat.

A la rencontre d’une journaliste engagée

Emma Howard, journaliste ayant pris part à la campagne, sera présente au Festival International de Journalisme de Perugia. Nous aurons l’occasion de lui parler de son engagement. The Guardian ou Unearthed (le média lancé par GreenPeace): Comment choisir? Retrouvez-la en interview sur notre site samedi.

Image de titre: ©JAM

Derniers articles de Ecrit

Retour en haut