Le pari risqué de la gauche vaudoise

dans Politique/Son/Vidéo/Volée 11 par

Dans le Canton de Vaud, il reste encore un mois avant le premier tour de l’élection complémentaire du 17 mars pour la succession de Pierre-Yves Maillard au Conseil d’Etat. La candidate socialiste Rebecca Ruiz a les faveurs de la cote, mais son principal adversaire, l’UDC Pascal Dessauges, a obtenu le soutien du PLR. La gauche, quant à elle, est plus divisée que jamais. Loric Roberti

Politique vaudoise à présent, et l’élection complémentaire du 17 mars pour remplacer Pierre-Yves Maillard au Conseil d’Etat. La gauche part en ordre dispersé, avec pas moins de trois candidats : la socialiste et favorite Rebecca Ruiz, Anaïs Timofte du POP et Jean-Michel Dolivo d’Ensemble à Gauche. Cette désunion contraste avec l’attitude des partis de droite, qui se sont unis autour du candidat UDC Pascal Dessauges. Loric Roberti s’est rendu au marché Place de la Palud, à Lausanne, pour comprendre les raisons de cette désagrégation de la gauche –> Loric Roberti division de la gauche RADIO

Derniers articles de Politique

Roulez jeunesse!

Le permis de conduire a connu de grands bouleversements en ce début
Retour en haut