“Live Magazine”: format innovant ou nouveau business?

dans Perugia2018/Raconter/Volée 10 par

Quoi? Des journalistes qui montent sur scène? Bizarre pour certains. Et pourtant, cette nouvelle formule émerge parmi les médias les plus influents du globe.

Le Monde, Le Temps, le Financial Times ils s’y mettent tous, ou presque. Encore peu nombreux, ces événements font se déplacer les abonnés des journaux “traditionnels” et attirent même de nouveaux lecteurs. Entre festival et débats, le concept Live Magazine a été lancé en Europe par une agence qui invite des journalistes de tous horizons. Ce projet d’envergure définit une relation plus directe entre les journalistes et leur lectorat.

Le Live Magazine représente-t-il un format innovant à la rescousse d’un journalisme qui s’épuise? Ou est-il le produit d’éditeurs à la recherche de nouveaux modèles économiques?

Nous avons rencontré deux professionnels des médias venus à Perugia pour présenter leur vision de ces “live events” très particuliers:

  • Florence Martin-Kessler, fondatrice de Live Magazine, organise quinze shows par année dans des salles de spectacle à travers la France, la Belgique et la Suisse. Le concept est simple: douze journalistes, sept minutes chacun, des histoires inédites garanties 100% vraies et vérifiées. De quoi séduire Le Monde, qui a fait vivre cette expérience à ses journalistes.
  • Louis Dreyfus, PDG du groupe de presse Le Monde. Le journal français de référence se diversifie et organise à ce jour trente événements par années. Le Club de l’Economie et Le Monde Afrique organisent colloques et keynotes. Le Monde Festival cumule 70’000 participants depuis 2014 à Paris avec ses workshops, discussions et concerts. De leur côté, S’orienter au 21e siècle et Smart Cities animent des débats pour penser le futur.

Derniers articles de Perugia2018

Perugia l’estudiantine

L’un fait sonner sa guitare, l’autre son charango. Entre deux conférences, notre
Retour en haut