La liberté de la presse en Pologne, matière à controverse

dans Perugia2018/Pratiquer/Volée 10 par

Le paysage médiatique polonais subit depuis deux ans les assauts d’une politique de plus en plus conservatrice. A l’ouest de l’Europe on s’inquiète de ces pressions qui mettent en danger la liberté d’expression, pourtant si difficilement acquise après la chute du régime communiste. Prérogatives d’un gouvernement porté par un fort mouvement populaire identitaire… ou dérive autoritariste? La question est posée.

La salle est pleine de journalistes, échaudés par la conférence sur la Turquie qui vient de se terminer. Ils sont tous rassemblés pour suivre le débat sur la polarisation du paysage médiatique en Pologne. Et parler médias d’opposition, inévitablement. Autour de la table: Jacek Karnowski, rédacteur en chef d’un journal conservateur polonais, Agnieszka Romaszewska-Guzy, journaliste de la télévision publique polonaise, Matt Subieta, réalisateur de documentaires, et Krzysztof Dzieciolowski, historien et producteur.

Malaise. Le journalisme d’opposition est le grand absent de cette table pas si ronde. Et la salle clairement hostile à un discours spontanément taxé de propagandiste. À tort ou à raison? Il faut revenir un peu arrière pour mieux comprendre la situation des médias en Pologne. Un récit à quatre voix politique mais aussi historique, dans un podcast long format.

 

 

Ann-Christin Nöchel et Maude Jaquet

Derniers articles de Perugia2018

Perugia l’estudiantine

L’un fait sonner sa guitare, l’autre son charango. Entre deux conférences, notre
Retour en haut