ijf18, Craig Silverman, réseaux sociaux

À la pêche aux scoops en ligne

dans Perugia2018/Réinventer/Volée 10 par

Google, Facebook et Twitter sont remplis d’informations pouvant être utilisées par un média. Craig Silverman, media editor chez BuzzFeed News, a présenté les quelques outils nécessaires pour en profiter.

Un homme d’une vingtaine d’année, nerd à lunettes, tapant à toute vitesse sur son clavier pour découvrir les données cachées au fond du web. Ce cliché du hackeur, seul être capable de trouver des informations sur internet, c’est ce que veut démolir Craig Silverman.

Pour le media editor chez BuzzFeed News, les médias feraient bien d’être attentifs à cette manne de renseignements ou, mieux encore, intéresser directement leurs journalistes aux potentielles enquêtes qu’internet peut offrir. « Pour y arriver, la plus grosse difficulté n’est pas technique ou financière, explique Craig Silverman. Ce sont les journalistes qui posent le plus de problèmes. Pas tous, évidemment, mais certains ne veulent absolument pas toucher au web et dévalorisent les informations que l’on peut trouver en ligne. Il est alors très important pour le média de changer la vision qu’ont ces journalistes du web. »

Des outils simples d’utilisation

Pas d’excuses pour les ordinateurophobes : aujourd’hui, fouiller internet est à la portée de tout le monde, nerd à lunettes comme cinquantenaire à cravatte. « Tout le monde peut faire une recherche d’image inversée sur google, par exemple pour fact-checker une photo ».

Les médias utilisent de plus en plus ces outils. Mais ils peuvent encore en tirer bien plus profit.
Craig Silverman, media editor chez BuzzFeed News

Que ce soit pour enrichir une enquête, vérifier une information ou trouver un contact, de multiples outils sont disponibles sur le web. En vous baladant sur l’écran ci-dessous, découvrez comment un média peut amasser des informations aussi nombreuses que précieuses.

Derniers articles de Perugia2018

Perugia l’estudiantine

L’un fait sonner sa guitare, l’autre son charango. Entre deux conférences, notre
Retour en haut