newsroom, ijf18

Le who’s who des nouvelles rédactions

dans Perugia2018/Réinventer/Volée 10 par

Expert en partage de connaissances, chef de collaboration interne, analyste data, expert en construction de page d’accueil. Ces fonctions ne vous disent rien ? C’est pourtant bien eux qui composeront la plupart des rédactions dans un futur proche.

Qu’il semble loin le temps où tenir un journal dans ses mains, c’était s’imaginer une pièce remplie d’hommes en chemise frappant frénétiquement sur un clavier, une pile de notes posée au coin de la table. Les temps ont bien changé. Si le journaliste reste très lié à la machine à café, ses qualités ne se résument plus à enquêter, interroger et écrire. De la vision esthétique à la technique de codage en passant par l’analyse des données d’audience, les compétences nécessaires dans les « newsrooms » se sont largement diversifiées. Il s’agit désormais d’être capable de maîtriser l’infinité de possibilités qu’offre le numérique. C’est d’ailleurs ce que relève le journaliste de L’Echo Nicolas Becquet de ses articles en soulignant l’importance de la polyvalence.

Il fallait voir la petite salle San Francesco, jeudi à Perugia. Tous les sièges avaient rapidement trouvé preneur et de nombreuses personnes s’étaient même agglutinés contre le mur, dans les derniers espaces. Sur leur podium, un panel de quatre experts pour se donner la réplique à propos de la multiplication des rôles au sein des rédactions. Preuve que le sujet est d’importance et qu’il cristallise les attentions.

Survolez la rédaction ci-dessous pour découvrir ces nouveaux métiers.

Derniers articles de Perugia2018

Perugia l’estudiantine

L’un fait sonner sa guitare, l’autre son charango. Entre deux conférences, notre
Retour en haut