Le journalisme en 2018, un défi multiple #journalistesenaction

dans Perugia2018/Pratiquer par

Menacé par la mafia, pris en tenaille par les populismes, bâillonné par les dictatures, le journaliste en 2018 voit de nombreux écueils s’élever sur son chemin vers l’information. Alors que son statut est bouleversé, il doit trouver de nouvelles façons de chercher la vérité et de la diffuser. L’exercice du journalisme a profondément changé, notre rubrique se propose de raconter comment.

#journalistesengagés

A l’heure de la polarisation politique, les journalistes se retrouvent de plus en plus souvent embarqués sur des thématiques qui divisent, à l’exemple de ce journaliste parti en mission aux pôles avec Greenpeace pour faire un état des lieux des ressources pétrolières. De la même manière, les gouvernements populistes, en Pologne, mais aussi en Europe et aux Etats-Unis, génèrent un journalisme d’opposition. Socialement enfin, le phénomène #MeToo créée des clivages au sein des rédactions et bouscule les lignes éditoriales. Notre série présentera ces formes de journalisme engagé, qui soulève la question de l’impartialité, principe au fondement même du métier.

#journalistesendanger

A l’image de Jan Kuciak, ce journaliste slovaque assassiné pour avoir enquêté sur les liens entre son gouvernement et la mafia italienne, les journalistes de plusieurs pays sont mis en danger à cause de leur métier. Au Mexique, en Italie, la liberté d’expression est menacée à coups d’assassinats et de menaces de mort. En Égypte, en Pologne, les régimes autoritaires laissent une marge de manœuvre très fine. Notre série d’articles reviendra sur ces cas et en présentera les enjeux.

#journalistesimmergés

La pratique du journalisme dans des conditions de grande précarité génère des défis éthiques et méthodologiques. Dans la misère des Rohingyas, auprès des migrants en méditerranée ou dans les bidonvilles indiens, le métier de journaliste trouve ses limites : tomber dans le voyeurisme ou ramener des images choc sont autant de pièges dans lesquels le journaliste ne doit pas tomber. Dès lors, comment pratiquer un journalisme de qualité et impartial? Les moyens modernes permettent une esthétisation des situations extrêmes, par exemple à l’aide de vidéos à 360°, qui soulèvent des questions éthiques évidentes. Notre série d’articles parcourera les situations difficiles pour les journalistes et les pratiques mises en place.

Notre rubrique “Pratiquer” est dédiée à toutes les questions qui traitent des enjeux et conditions auxquels font face les aacteurs dans l’exercice du journalisme.