Papa, je pars faire le Djihad

dans Salon du livre 2017/Son/Volée 9 par

Qui n’a jamais rêvé de tout envoyer bouler ? Famille, amis, pays, sans se retourner ? De tout recommencer à zéro. Sans préjugés ? Ces jeunes l’ont fait. Ils ont quitté leur pays pour tenter leur chance ailleurs. Mais c’est auprès de DAESH qu’ils sont allés chercher un avenir meilleur.

L’auteur Rachid Benzine imagine un dialogue fictif d’un père et de sa fille partie faire le Djihad.

Extrait du livre « Lettres à Nour », lu par l’auteur, Rachid Benzine dans le rôle du père et Delphine Peraya dans le rôle de la fille

« Tu avais raison Nour, Djihad est l’espoir de nos peuples, l’espoir des croyants ».

Le livre de Rachid Benzine se termine sur ces mots surprenants. Explication de l’auteur.

Rachid Benzine explique le sens du mot « djihad »

Par Paloma Lopez et Victoria Corà

Derniers articles de Salon du livre 2017

La Gazette du Salon

A (re)lire les cinq gazettes du Salon du livre 2017, réalisées par
Photo du stand végan au Salon du livre de Genève.

Viens goûter un cookie végan

Découverte-dégustation façon Snapchat des cookies 100% végans d'Andonia Dimitrijevic propose une déclinaison

Sa mère partie

La maman de Hanane Charrihi se trouvait sur la Promenade des Anglais
Retour en haut